• La mode, un phénomène sociale de grande ampleur

    Pourquoi suivre la mode ?

    Qui n’a jamais flashé sur un « bad boy » ténébreux en blouson cuir ? ou d’un punkiste , look emo, les cheveux hérissés d’un surplus de gel ?Qui n’a jamais craqué pour une femme fatale à la décolleté profond ou une « cute girl » en mini jupette ? La jeunesse entretient son apparence avec soin. Pourquoi? Le facteur « je veux plaire » est en cause. Dans « les jeux de l’amour », un look « à tomber par terre » est de rigueur si on veut assurer.

    La mode, un phénomène sociale de  grande ampleur

    Maslow, un psychologue américain, a analysé les besoins de l’homme, il a identifié entre autres, le besoin d’appartenance. La mode est une réponse à ce besoin. En effet, on s’identifie à la masse et on suit les nouvelles tendances pour éviter d’être marginalisé. Or, la mode et ses impératifs sont couteux. Les « fashions victime », se pliant aux exigences de cette tendance générale, en payent un prix fort onéreux.

     

    La mode, un phénomène sociale de  grande ampleur

     

    La mode et la société                                                        

    Mais qu’est-ce que mode et quels sont les domaines concernés ? La mode est une tendance généralisée en matière d’habillement, de coiffure, de bijoux, de maquillage… Mais se limite-t-elle alors dans le domaine de l’esthétique ? certes, non ! Elle étend son influence dans l’architecture, le transport (voiture de sport, yacht …), la musique (les nouveaux hits à la mode…), l’électronique… La mode est, de ce fait, une référence attestée par le plus grand nombre et suivie par la masse. Mais une question se pose : qui décide de ces références et qui promulgue les nouveautés ? Cette tendance, si imposante, est indubitablement imposée. Le pouvoir de suggestion des magazines, de la télévision, de la publicité…. Comme le chant envoûtant des sirènes, le pouvoir hypnotique des médias tend à asseoir sa volonté sur une masse parfois naïve, notamment sur la jeunesse.

     

    La mode, un phénomène sociale de  grande ampleur

     La mode et ses dérives

    Face à une tendance couteuse, ceux qui n’ont pas les moyens financiers souffrent d’un profond malaise qui tourne parfois au complexe. Les soins de l'apparence accaparent si bien la société qu’elle perd de vue l’essentielle : le « paraître » passe avant l’ « être ». Le  « je » est d’abord ce que je veux que l’autre voie en moi, le « je » devient un être construit de toutes pièces. L’intelligence, la morale, le cœur sont  relégués au second plan. Dans le but de se démarquer, la chanteuse Lady gaga est allée jusqu’à revêtir une curieuse robe de viande. Joséphine, le grand amour de Napoléon, était d’une coquetterie sans bornes, elle portait une robe légère par un froid glacial pour accueillir ses invités. Elle mourut quelques jours plus tard d’une maladie pulmonaire.

    La mode, un phénomène sociale de  grande ampleur

    En effet, nous sommes membres de cette société ; cependant, il convient de ne pas agir en mouton de Panurge. La mode est un phénomène qu’on PEUT suivre et non un maître  qu'on DOIT servir. Une attitude réfléchie doit être adoptée. Entretenez votre beauté intérieure, développez un style personnel, éviter la démesure.

     

    par Aina Razafy

     

     

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :